09 juin 2013

Le doux "quelque part"

Autrefois, quand on disait qu'on allait quelque part, personne n'était assez mal élevé, ou distrait, pour vous demander ce qu'on entendait par là. Quelque part, lieu indéfini, quelconque, lieu où l'on pouvait éventuellement situer ce qu'on ne voulait pas nommer : endroit intime, habituel destinataire du coup de pied, lieu d'aisance… Zone grise qu'on soupçonnait mais qu'on ne pouvait (ou ne voulait) pas  vraiment localiser. C'était aussi l'endroit introuvable, l'ailleurs absolu, mais garanti comme existant : Je ne l'ai... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2012

Un silence assourdissant

Tout silence aujourd'hui se doit d'être assourdissant. Mais d'où vient tout ce bruit ? Il y a pourtant, si l'on y pense, bien des formes de silence. Oh ! Le silence des champs ne ressemble pas à celui des villes. Celui des villes, brisure soudaine au milieu du bruit, est haletant, porteur d’une menace, d’un déchirement qui tarde à venir pour mieux éclater. Celui des champs est bonhomme, pépiement d’oiseaux, zonzonnement d’insectes, vent dans les branches, tracteur qui hoquette et valdingue sur la route, tronçonneuse qui rugit... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mars 2012

Décryptage

Sur internet, dans les journaux, les revues, à la radio, la télé, le décryptage est partout. Décryptons le décryptage. C'est un joli mot, avec une carapace et des pattes poilues. Un mot qui gratte et crisse comme autrefois la plume sur le papier. Un mot qui fait sérieux, technique, professionnel. Et c'est bien pour ça qu'on l'a choisi. Le décryptage, c'est une affaire de spécialiste, de technicien. Pas donné à tout le monde. Il révèle le dessous des choses, va chercher la vérité jusqu'au fond du puits où on... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2012

papilles et pépites

Il y a une mode des mots comme des vêtements ou des endroits chics : aujourd'hui "pépite". Pendant des mois, que dis-je des années, nos papilles ont été mises à toutes les sauces grâce à l'usage immodéré qu'en ont fait les médias. "Papilles d'Or", "papilles en folies", "papilles estomaquées" (si, si !), papilles frémissantes, réjouies, "papilles sur canapés" et jusqu'à l'injonction "A vos papilles" ! Papilles en blog, en bistrot, en revue, les papilles étaient partout où l'on parlait de nourriture. Car nous avons... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2011

Onomatopées, suite et fin

Tradéri déra est tellement plus raffiné que le simple tralala précédemment évoqué. Ce sont les vocalises de la bergère d'opérette sur sa balancelle. Le tralala,  le "grand tralala" et même "tout le tralala" n'ont qu'à bien se tenir ! tradéri déra leur fait la nique et se rit de leur snobisme et des "flonflons" de la fanfare. Tagada, tagada, tagada tsoin tsoin ! Il n'y a pas que les fraises qui font tagada mais aussi les chevaux lancés au  galop de la grande aventure. Et pourquoi tagada ? A cause du rythme ternaire du galop,... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juin 2011

Onomatopées et autres bruits significatifs (suite)

Drelin, drelin, drelin din din l’enfant de cœur des Trois messes basses agite sa clochette de plus en plus vite. Plus sérieuses, les cloches de l’église sonnent majestueusement Ding, dong ; quant au moderne téléphone et à la sonnette électrique, ils n’émettent qu’un Dring bref et impératif. Euh ! Ai-je bien compris ? Euh… Je ne m’en souviens plus. Han fait l’ouvrier qui soulève un sac de ciment. Le vanneur, lui aussi se plaint, le dos rompu : "Cependant que j’ahane à mon blé que je vanne à la chaleur du jour". Glagla, c’est... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2011

Les mots de la pub : le prix du vent

Pendant longtemps les messages publicitaires portaient sur le contenu du produit vendu, surtout quand il s’agissait de produits alimentaires. Aujourd’hui le message porte le plus souvent sur l’absence de contenu : le mot clé devient SANS. Produits de beauté, médicaments sans paraben, essence sans plomb, aliments sans arachide, sans matières grasses, sans sucre ajouté, apéritifs sans alcool, farine sans gluten, fruits sans traitement après récolte (n’allons pas trop loin tout de même !), légumes cultivés sans pesticides… La liste... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mai 2011

Onomatopées, interjections et autres bruits significatifs

  "Ah ! que vous êtes belle", soupire l’amoureux transi. Mais quand, soudain, dans l’embrasure de la porte, apparaît une silhouette inattendue, il s’exclame "Ha !" en portant la main à son cœur, comme s’il allait défaillir sous le coup de la surprise. "Ha ha !" ricane son rival, la main à l'épée, prêt à lui faire rendre gorge.   "Aïe !" crie la belle en suçant le doigt que l’aiguille perça. Ah qu’elle est jolie la belle, qui fait la moue et réclame un baiser !Un baiser qui fait "smac" ? Certes non, les baisers,... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2011

L'islam est-il soluble dans la laïcité

Grave question qui sera débattue tout à l’heure dans un "chat" organisé par le journal Le Monde. Personnellement, je n’ai aucune envie de dissoudre l’islam, pour lequel j’ai le plus grand respect, fut-ce dans la laïcité qui m’est chère. Mais je comprends bien que ce n’est pas exactement le sens de la question soulevée par Le Monde. Ce n’est pas non plus de cela que je voudrais modestement traiter dans ce blog uniquement destiné à vous faire partager les joies et les peines du métier d’écrivain public. Je me contenterai ce matin d’une... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2011

De quelques édulcorants cancérigènes : un peu, un petit peu, totalement

Toujours dans notre rubrique "des mots" trois locutions tellement utilisées qu'on ne les entend même plus. Et pourtant, elles parlent ! Un peu, un petit peu, voire un tout petit peu… Que de précaution pour rester inattaquable ! "Je dirais", risque le 'débatteur'. Ou, plus onctueux, "j’ai envie de dire". Dira-t-il vraiment ? De peur de se compromettre, le 'parleur' adoucit, amollit, freine sa phrase en la saupoudrant de quelques un peu qui la rendront juste assez moelleuse et consensuelle pour rester... [Lire la suite]
Posté par noirdencre à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,